Toute l’œuvre de Jean de La Fontaine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toute l’œuvre de Jean de La Fontaine


portrait-la-fontaine« Les petits drames de notre fabuliste sont une imitation parfaite de la nature ; son style, plein de grâce, a toute la limpidité d’une pensée naïve et simple; néanmoins, on ne le comprend pas toujours. »
Voltaire a dit aussi : « Les Fables de La Fontaine ont besoin de « notes, surtout pour l’instruction des étrangers. » Aimé-Martin.


FABLES

  1. Fables

CONTES

  1. Contes

POÈMES

  1. Quinquina
  2. Daphnis et Alcimadure
  3. Les filles de Minée
  4. Adonis
  5. Philémon et Baucis
  6. La captivité de Saint Malc

THÉÂTRE

  1. L’Eunuque
    Acte I Acte IIActe III Acte IV Acte V
  2. Les Rieurs du Beau-Richard
  3. Achille
  4. Astrée
  5. Daphnée
  6. Galatée                                          

ŒUVRES DIVERSES

RÉCIT MYTHOLOGIQUE

  1. Les amours de Psyché et Cupidon

ÉLÉGIES

  1. I. Élégie I. Pour M. Fouquet
  2. II. A l’Amour
  3. III. A Clymène
  4. IV. A Clymène
  5. V. A Clymène
  6. VI. Pour M. L. C. D. C. en captivité

ODES

  1. — I. A madame la surintendante
  2. II. Pour la paix
  3. III. Pour Madame
  4. IV. Au roi
  5. — V. Paraphrase du psaume XVII
  6. VI . Traduction paraphrasée de la prose Dies irae
  7. VII. Stances sur la soumission que l’on doit à Dieu

ÉPÎTRES

  1. I. A madame de Coucy, abbesse de Mouzon
  2. II. A M. Pellisson
  3. III. A M. Fouquet
  4. IV. A madame Fouquet, sur la naissance de son dernier fils à Fontainebleau
  5. V. A M. le duc de Boullion
  6. VI. A S. A. S. madame la princesse de Bavière
  7. VII. A madame de la Fayette, en lui envoyant un petit billard
  8. VIII. A monseigneur la prince de Conti servant de dédicace un Recueil
  9. IX. Pour Mignon, chien de S. A, R. madame douairière d’Orléans
  10. X. Épître A M. de Turenne
  11. X. Lettre A M. de Turenne
  12. XII. A M. de Nyert, sur l’opéra
  13. XIII. A madame de Fontonges
  14. Le Florentin, satire sur le même sujet que l’épître suivante
  15. XIV. A madame de Thiange, sur le même sujet que la pièce précédente
  16. XV. A M. Galllen
  17. XVII. Remerciements du comte de Fiesque au roi
  18. XVIII. Dédicace de l’opéra d’Amadis, pour Lulli au roi
  19. XIX. Dédicace de l’opéra de Roland, pour Lulli
  20. XX.AS.A.S. monseigneur le prince de Conti
  21. XXI. A monseigneur l’évêque Soissons, en lui donnant un Quintilien d’Orario Toscanella
  22. XXII. A M. de Vendôme
  23. XXIII. A M. de Vendôme
  24. XXIV. A. M. Girin ; décision grammaticale

BALLADES ET RONDEAUX

  1. I. Sur le refus que firent les Augustins de passer leur interrogatoire devant Messieurs
  2. II Pour le premier terme, à madame Fouquet*
    Quittance publique pour la ballade précédente*
    Quittance sous seing privé, pour la ballade précédente, par Pellisson*
  3. III. Pour le second terme, à M. Fouquet*
  4. IV. Sur la paix des Pyrénées.
  5. Pour la reine, en suite de la ballade précédente*
  6. V. A M. Fouquet, pour le pont de Château-Thierry*
  7. VI. Sur Escobar*
  8. VII. Sur la lecture des romans et des livres d’amour*
  9. VIII. Sur la naissance de monseigneur le duc de Bourgogne*
  10. IX. Sur le même sujet que la précédente*
  11. X. Au roi*
  12. XI. En réponse à la ballade de madame Deshoulières
  13. XII. Sur le mal d’Amour
  14. XIII. Sur le nom de Louis le Hardi
  15. Stances à la manière de Neufgermain, sur la prise de Philisbourg*
  16. XIV. Rondeau redoublé redoublé*

SONNETS

  1. I. Pour S. A. R. mademoiselle d’Alençon
  2. II. Pour mademoiselle de Poussey
  3. III. Bouts-rimes servant de réponse à un autre sonnet en bouts-rimés du sieur Furetière
  4. IV. Pour mademoiselle Colletet, sur son portrait par Sève

MADRIGAUX

  1. I. Pour mademoiselle Colletet, sur son portrait
  2. A Mlle Colletet
  3. II. Sur la même
  4. Stances contre la même
  5. III. A M. ***
  6. IV. Au roi et à l’infante
  7. V. Pour le roi
  8. VI. Madrigal
  9. VII. Au sujet du mariage de la fille de madame la maréchale d’Aumont avec M. de Mezière

DIZAINS

  1. I. Pour madame de Sévigné
  2. II. A madame Fouquet
  3. III. M. Fouquet

SIXAINS

  1. I. Pour le roi
  2. II. Pour S. A. E. monseigneur le cardinal de Bouillon

CHANSONS

  1. I. Pour madame d’Hervart
  2. II. Pour une jeune fille de huit ans
  3. III Sur Clyméne
  4. — IV. Sur Aminte
  5. V. Sur l’air des Lampons

POÉSIES DIVERSES :

  1. I. Imitation d’un livre intitulé Arrêts d’Amour
  2. II. Le Différend de Beaux-yeux et de Belle-Bouche
  3. III. Virelai sur les Hollandais
  4. IV. Stances, Janot et Catin
  5. V. Vers pour des bergers et des bergères, dans une fête donnée à Troyes
  6. VI. Prédictions pour les quatre saisons de l’année
  7. VII. Le Songe, pour madame la princesse de Conti
  8. VIII. Réponse d’une dame à un songe de son amant
  9. IX. Épithalame, l’Hyménée et l’Amour
  10. X. Églogue, Clymène, Annett

ÉPITAPHES

  1. I. D’un paresseux, ou Épitaphe de La Fontaine par lui-même
  2. II. D’un grand parleur
  3. III. Sur Molière

VERS POUR DES PORTRAITS

  1. I. Sur un portrait du roi
  2. II. Pour le portrait de M. Bertin
  3. III. Pour le portrait de M. Vander-Bruggen
  4. IV. Pour le portrait de Mezetin

ÉPIGRAMMES

  1. I. Épithalame en forme de centurie
  2. II. Contre le mariage
  3. III. Sur un mariage contracte dans la vieillesse
  4. IV. Sur des bains malpropres
  5. V. Dialogue sur les jésuites
  6. VI. Sur un mot de Scarron
  7. VII. Contre Furetière
  8. VIII. Contre un pédant de collège
  9. IX. Sur la mort de M. Colbert

TRADUCTIONS EN VERS D’APRÈS DIFFÉRENTS POÈTES ANCIENS

  1. Inscription tirée de Boissard – Avertissement
  2. Épitaphe de Claude Homonée
  3. Divers passages de poètes anciens cités par Sénèque dans ses épîtres
  4. Passages tirés de Virgile, passages tirés de divers poètes

OPUSCULES EN PROSE

  1. Remerciement prononcé à l’Académie française
  2. A monseigneur le prince de ContiComparaison d’Alexandre, de César, et de M. le prince
  3. Considérations sur les Dialogues de Platon

ÉPÎTRES DÉDICATOIRES

  1. A S. A. S. monseigneur le duc de Guise, en lui dédiant un recueil intitulé Fables nouvelles et autres poésies, in-12
  2. A monseigneur le procureur-général, en lui dédiant deux volumes intitulés Ouvrages de prose et de poésie des sieurs de Maucroix et de La Fontaine, 1685

LETTRES

LETTRES DE LA FONTAINE A SA FEMME

Relation d’un voyage de Paris en Limousin

  1. Lettre I
  2. Lettre II
  3. Lettre III
  4. Lettre IV
  5. Lettre V
  6. Lettre VI

LETTRES A DIVERS

  1. I. A M. Jannart
  2. II Au même
  3. III. Au même
  4. IV. Au même
  5. V. Au même
  6. VI. Au même
  7. VII. Au même
  8. VIII. A M. ***, en lui envoyant les vers pour et contre madame Colletet
  9. IX. A M. Fouguet. Relation de l’entrée de la reine dans Paris, le 26 août 1660
  10. X. Au même, en lui envoyant l’ode sur le mariage de Monsieur
  11. XI. A M. de Maucroix. Relation d’une fête donnée à Vaux
  12. XII. Au même
  13. XIII. A M. Fouquet.+-
  14. XIV. De Colbert à La Fontaine
  15. XV. A M. Bafoy
  16. XVI. A madame la duchesse de Bouillon.
  17. XVII. A mademoiselle de Champmeslé
  18. XVIII. A la même
  19. XIX. A M. de Troyes
  20. XX. A M. Racine
  21. XXI. A M. de Bonrepaux
  22. XXII. Au même
  23. XXIII A madame la duchesse de Bouillon, P.
  24. XXIV. Réponse de M. de Saint-Evremond
  25. XXV. A M. de Saint-Évremond
  26. XXVI. A M. l’abbé Verger
  27. XXVII. Réponse de M. l’abbé Verger
  28. XXVIII. A madame Ulrich
  29. XXIX. A la même
  30. XXX. A S. A. S. Monseigneur le prince de Conti
  31. XXXI. A S. A. S. Monseigneur le prince de Conti – II
  32. XXXII. A S. A. S. Monseigneur le duc de Vendôme
  33. XXXIII. A S. A. S. Monseigneur le prince de Conti
  34. XXXIV. A mesdames d’Hervart, de Virville et de Gouvernet
  35. XXXV. A M. le chevalier de Sillery
  36. XXXVI. A M. de Maucroix
  37. XXXVII. Au même
  38. XXXVIII. Réponse de M. de Maucroix
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.