La Tortue rencontre Monsieur de La Fontaine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après cette victoire éclatante
Connue dans l’univers entier,
La tortue méritante
Voulut Monsieur de La Fontaine remercier.
Elle prit un rendez-vous lointain,
Car à son habituel train,
Il n’était pas question de se presser.
Ce jour tant désiré enfin arriva,
À Monsieur de La Fontaine on la présenta.
Elle vit entrer le grand fabuliste
Auréolé de la longue liste
De ses fables où tant d’animaux
Avaient montré qualités et défauts.
— Mon bon Monsieur de La Fontaine, dit-elle,
Grâce vous soit rendue
De vous être intéressé à une tortue.
Notre lenteur, source de risée,
Vous avez su la glorifier.
D’un défaut vous fîtes une qualité
Pour les humbles du monde entier.
— Grand merci, répondit Monsieur de La Fontaine,
D’ordinaire je ne reçois que récriminations,
J’ai grand plaisir à vos félicitations.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

« Les petits drames de notre fabuliste sont une imitation parfaite de la nature ; son style, plein de grâce, a toute la limpidité d'une pensée naïve et simple; néanmoins, on ne le comprend pas toujours. » Voltaire a dit aussi : « Les Fables de La Fontaine ont besoin de « notes, surtout pour l'instruction des étrangers. » Aimé-Martin

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.