Stances à la manière de Neufgermain

0 110

Stances à la manière de Neufgermain


sur la prise de Philisbourg.

1688

Va chez le turc et le sophi,
Muse, et dis, de Tyr à Calis,
Que, malgré la ligue d’Augsbourg *,
Monseigneur à pris Philisbourg.

Tu pourras jurer : “ Par ma fi,
C’est le digne héritier des Lis.
Comment, diable ! il prend comme un bourg
L’inexpugnable Philisbourg! ”

Seize jours au siège ont suffi;
D’autres guerriers y sont vieillis.
Ce premier labeur, ou labour,
Donne à la France Philisbourg,

Le Dieu du Rhin en a dit : “ Fi!
Je sens les corps ensevelis,
Et non le bois de calembour,
Le long des murs de Philisbourg. ”

Staremberg, d’orgueil tout bouffi,
Nous donnait trois mois accomplis
Avant qu’ouïr sur leur tambour
La chamade dans Philisbourg.

Il s’est trompé dans son défi
Nos quartiers vont être établis
Sur mainte ville et maint faubourg
Par la prise de Philisbourg.

Ma foi, l’Empire est déconfit,
Si bientôt ne sont démolis,
Par la paix, les murs de Fribourg,
Et l’imprenable Philisbourg.

 

– Louis de Neufgermain, poète du temps de Louis XIII, qui composait des vers de manière à ce que les rimes, par leur réunion , formaient le nom de la personne qu’il voulait louer. C’est ainsi que dans ces stances de La Fontaine la réunion des trois premières rimes de chaque stance forme le mot Philisbourg.
– Var Dans toutes les éditions il y a Cadis, mais c’est à tort; il est évident que La Fontaine, pour pouvoir former le mot Philisbourg, a dû écrire Calis. Selon Ménage, dans ses notes sur les poésies de Malherbe (seconde édition, 1675, in-12, p. 372), on disait de son temps, en France comme en Espagne, Calis ou Cadix, pour désigner le port célèbre qui n’est plus connu aujourd’hui que sous ce dernier nom.

– Dans l’histoire de la première découverte et conquête des Canaries en l’an 1402, par Jean de Béthancourt, imprimée en 1630, p. 9 et il, Cadix est toujours nommé Caliz ou Calix. De même, en anglais, on disait autrefois Cales pour Cadiz. ; et un critique anglais prétend que cet usage provient de ce que le nom de Caliz est donné à cette ville par la chronique de dom Pedro Nigno (voyez Quaterly review,206, décembre 1825, p. 165): mais il nous semble que cela prouve seulement que cet usage est très ancien, et n’en donne pas l’origine.
Augsbourg – Ligue formée en 1687 par le prince d’Orange, qui réunissait l’empereur, le roi d’Espagne, le Brandebourg, la Saxe, l’électeur palatin, la Suède, et presque tous les princes d’Allemagne, contre la France.

Walckenaer

« Les petits drames de notre fabuliste sont une imitation parfaite de la nature ; son style, plein de grâce, a toute la limpidité d'une pensée naïve et simple; néanmoins, on ne le comprend pas toujours. » Voltaire a dit aussi : « Les Fables de La Fontaine ont besoin de « notes, surtout pour l'instruction des étrangers. » Aimé-Martin

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.