Prise d’Ypres

0 80

Prise d’Ypres


La Jalousie aux yeux incessamment ouverts
Fut toujours attentive aux progrès de nos armes.
Près d’Ypres menacée, on vit les champs couverts
D’escadrons accourus sur le bruit des alarmes.
L’Anglois avec fierté, l’Espagnol avec larmes,
Représentoient à l’univers Que de l’Europe et des deux mers
Notre prince vouloit régler seul la fortune;
Qu’Ypres prise, la Flandre entière alloit tomber.
Ypres, malgré leurs plaintes aux peuples importune,
Ne laisse pas de succomber.

Image : wikipedia

Au travers de toute sa vie, La Fontaine, malgré sa nature joyeuse, épicurienne, sans ostentation cependant, a gardé un arrière-fonds de mélancolie… » Paul Nayrac

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.