Lettre de J. Racine à l’Abbé Le Vasseur

Lettre de J. Racine à l'Abbé Le Vasseur

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lettre de J. Racine à l’Abbé Le Vasseur


A Uzès, le 4 juillet 1662.

…. M. de La Fontaine m’a écrit, et me mande force nouvelles de poésie et surtout des pièces de théâtre. Je m’étonne que vous ne m’en disiez pas un mot. N’est-ce point que ce charme étrange qui vous empêchait d’écrire, vous empêchait aussi d’aller à la comédie? Quoi qu’il en soit, il me portait à faire des vers. Je lui récris aujourd’hui, et j’envoie sa lettre décachetée à M. Vitart. S’il en fait retirer copie, ayez soin, je vous prie, que la lettre ne soit pas souillonnée, et qu’on ne la retienne pas longtemps. Mandez-moi surtout ce que vous en pensez, et ne me payez pas d’exclamations; autrement, je ne vous enverrai jamais rien. Je ne suis pas content de ce que vous avez traité ainsi mes Bains de Vénus. Croyez-vous que je les envoyasse seulement pour vous divertir un quart d’heure? Je prétends que vous me payiez en raisons. Vous en avez tant de bonnes, pour vous justifier d’un silence de trois mois! Faites des vers un peu, pour voir, et vous verrez si je ne vous en manderai pas au long tout ce que j’en pourrai dire. Au moins, ayez la bonté de donner ces Bains de Vénus à quelqu’un pour les copier, afin que mon cousin les envoie à M. de La Fontaine….

(Paul Lacroix, Conservateur de la Bibliothèque de l’Arsenal. Œuvres inédites de J. de La Fontaine: avec diverses pièces en vers et en prose qui lui ont été attribuées – L. Hachette et Cie., 1863)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.