Le Loup et les Bergers, Charles Beaulieu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les remords du méchant ne sont que passagers.
Témoin ce loup, qui déplore et contemple
Le passé de sa vie, et qu’un mauvais exemple,
Offert par des bergers,
Fait changer de parti. La conduite du traître
Prouve ce que je dis, et fait assez connaître
D’un fourbe, et d’un pervers, en fait de loyauté,
Le manque de sincérité.
De quitter le chemin du vice,
Ce loup bien loin de faire un pareil sacrifice,
Revenant à son naturel
Cruel,
S’en retourne aux brebis, pour assouvir sa rage :
Mais un chien l’étranglant, l’envoya chez les morts,
Apprendre qu’il vaut mieux écouter ses remords,
Que d’imiter un exemple sauvage.

« Le Loup et les Bergers », Charles Beaulieu 18??-????

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.