L’Abeille et la Rose

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

icon-angle-double-right Fables et poésies de Jean de La Fontaine

Une Abeille, cherchant du miel parmi les fleurs,
S’alla poser sur une Rose :
« Je vous choisis, dit-elle, entre toutes vos sœurs;
La belle, comptez-moi ce choix pour quelque chose.
Recevez mes baisers, donnez-moi vos douceurs. »
En disant cela, la cruelle Abeille
Pique la Rose jusqu’au cœur.
« Ah! perfide, s’écria-t-elle,
Tu m’enlèves mon bien avec trop de rigueur!
Encore, as-tu bien’ l’insolence
De me solliciter à la reconnaissance !
Oui, je reconnaitrai le mal que tu m’as fait,
En ne te rendant point le trait
De qui je viens d’être blessée;
Et, demeurant sans aiguillon,
On te verra languir, et faible, et méprisée. »

Ingrats, venez apprendre ici votre leçon.

“L’Abeille et la Rose”

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.