L’Abeille et la Rose

0 64

icon-angle-double-right Fables et poésies de Jean de La Fontaine

Une Abeille, cherchant du miel parmi les fleurs,
S’alla poser sur une Rose :
« Je vous choisis, dit-elle, entre toutes vos sœurs;
La belle, comptez-moi ce choix pour quelque chose.
Recevez mes baisers, donnez-moi vos douceurs. »
En disant cela, la cruelle Abeille
Pique la Rose jusqu’au cœur.
« Ah! perfide, s’écria-t-elle,
Tu m’enlèves mon bien avec trop de rigueur!
Encore, as-tu bien’ l’insolence
De me solliciter à la reconnaissance !
Oui, je reconnaitrai le mal que tu m’as fait,
En ne te rendant point le trait
De qui je viens d’être blessée;
Et, demeurant sans aiguillon,
On te verra languir, et faible, et méprisée. »

Ingrats, venez apprendre ici votre leçon.

“L’Abeille et la Rose”

Au travers de toute sa vie, La Fontaine, malgré sa nature joyeuse, épicurienne, sans ostentation cependant, a gardé un arrière-fonds de mélancolie… » Paul Nayrac

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.