La Fontaine et les Maximes I

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ABCDEFGHIJLMNOPQRSTUV
Chiffres Romains : le Livre – Chiffres Arabes : la fable.

Importance :

Se croire un personnage est fort commun en France ;
On y fait l’homme d’importance.
Et l’on n’est souvent qu’un bourgeois.
C’est proprement le mal françois :
La sotte vanité nous est particulière. VIII. 15

Importuns :

Ainsi certaines gens faisant les empressés
S’introduisent dans les affaires ;
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être citasses. VII, 8.

Impossibilité :

L’homme est ainsi bâti : quand un sujet l’enflamme,
L’impossibilité disparait à son âme. VIII, 23.

Inconnu :

. . De tout inconnu le sage se méfie. XII, 17.

Indulgence, voy. rois :

Inexpérience :

… Tel est pris qui croyait prendre. VIII,9.

Ingratitude :

Hélas ! j’ai beau crier et me rendre incommode.
L’ingratitude et les abus
N’en seront pas moins a la mode. XII, 16.

Ingrats :

S’il fallait condamner
Tous les ingrats qui sont au monde,
A qui pourrait-on pardonner ? X, 2.

Il n’en est point
Qui ne meure enfin misérable. VI, 13.

Intérêt :

Le sang les avait Joints, l’intérêt les sépare. IV. 18

  • La Fontaine et les Maximes I
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

« Les petits drames de notre fabuliste sont une imitation parfaite de la nature ; son style, plein de grâce, a toute la limpidité d'une pensée naïve et simple; néanmoins, on ne le comprend pas toujours. » Voltaire a dit aussi : « Les Fables de La Fontaine ont besoin de « notes, surtout pour l'instruction des étrangers. » Aimé-Martin

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.