La Cigale et la Fourmi, Jean de La Fontaine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cigale, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Intérêt et principal.
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
– Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.


Notes de Charles Aubertin :

cigale_fourmi_Lockwood_1856Il fut achevé d’imprimer le 31 mars 1668. La Fontaine avait quarante-sept ans. Andromaque est de 1667, Britannicus de 1669, les Plaideurs de 1668. L’Art poétique est de 1669 à 1674. L’Oraison funèbre de la reine d’Angleterre est de 1669. Le Misanthrope est de 1666, l’Avare de 1668.
Fable imitée de la fable vu d’Ésope (édit. Classique) ou 134 de l’édition complète. L’activité travailleuse et le caractère économe de la fourmi étaient passés en proverbe dans l’antiquité. (Voy. Horace, Sat., I, I, 33.)
Cigale, du latin cicada. La cigale était dédiée à Apollon, comme au dieu de la voix et du chant.
Dépourvue. Ce participe peut s’employer, comme ici, sans régime, en formant à lui seul un sens complet. De là, cette locution : « être pris au dépourvu. » — On peut aussi l’employer avec un régime.
Bise, vent du nord, sec et froid (chez les anciens, Aquilo, Boreas). Il désigne ici l’hiver, saison où il souffle fréquemment ;
Comme tombe une fleur que la bise a séchée.
(Malherbe.)
Crier famine. Expression elliptique, qui convient à la vivacité du langage familier. On dit, de même : « crier misère, crier vengeance, crier victoire, etc. » — « Voilà qui crie vengeance au ciel. » (Molière, l’Avare, I. v.)
cigale-fourmi-oudryL’out, c’est-à-dire avant le mois d’août, époque de la moisson, dans les parties septentrionales de la France. Ce mot vient de Augustum (au cas régime), parce que ce mois, chez les Romains, portait le nom de l’empereor Auguste. Au siècle dernier, on disait encore et on écrivait le mois d’Auguste (le 1″, le 2, le 3 d’Auguste, etc.) au lieu « du mois d’août ». Voltaire, dans sa Correspondance, écrit toujours Auguste. — Dans l’ancien français, l’oût était synonyme de moisson : » Ce fermier fait son oût. On est dans la force de l’oût. » — Augustum a formé régulièrement août en français par la chute de la consonne médiane g et de la finale atone umt et par la contraction des voyelles. C’est un nom de formation populaire.
Intérêt. C’est la rente que rapporte annuellement l’argent prêté. Le principal (en latin caput), c’est la somme prêtée, autrement dit le capital.
Défaut. C’est-à-dire : C’est le défaut qu’elle a le moins, c’est l’habitude dont elle est le plus éloignée. Molière a dit, par un tour semblable :
Je coquette fort peu, c’est mon moindre talent.
{Ecole des femmes, I, iv.)
Maintenant. Cette fable est une leçon d’économie, mais ce n’est pas une leçon de bienfaisance ou de charité.(Charles Aubertin)

  1. Analyse de la fable par Clodomir Rouzé.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.