Jadis une chatte animée

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jadis une chatte animée


D’une amoureuse et pétulante ardeur,
Cherchoit, partout un chat vigoureux et ribleur ²,
Pour éteindre le feu qui l’avoit enflammée.
A cet effet, parcourant les greniers,
Les galetas, les caves, les celliers,
Par mille cris elle se fait entendre
Lorsqu’en même temps va descendre
Du toit voisin un chat aventurier,
Qui, serviteur d’un trop avare maître,
Cherchoit partout de quoi repaître.
Ne pouvant au logis, quoique adroit au métier,
Tromper l’œil vigilant d’une habile servante.
Ce chat, dis-je, poussé par une faim pressante,

Ne songeant rien moins qu’à l’amour,
Trouva cependant notre chatte,
Qui l’étreint, le baise, le flatte,

Le caresse et lui fait la cour.
Aventurier, voyant cette chatte importune,
Qui le presse pour le déduit,
Se sert de sa bonne fortune,
Et la grimpe sans faire bruit.
Elle-même, observant un paisible silence,
Et songeant seulement d’assouvir son désir,
Attend avec impatience
Le doux, moment de l’amoureux plaisir.
Mais la faim sur l’amour remportant l’avantage,
Fit quitter au matou le plaisant badinage :
Car pendant ce même moment,
Un rat passant, le chat quitte la chatte,
Poursuit le rat et l’atteint de sa patte,
Et loin de là le mange goulument.
La chatte, se voyant ainsi vilipendée,
De honte et de rage obsédée,
Se sauve, et court, de maison en maison,

Aux chattes d’alentour conter son aventure ;
Se plaint du fait et de l’injure,
Et demande conseil pour en avoir raison.
Entre elles sur-le-champ se fit une assemblée,
Où l’on donna conseil à la chatte troublée
De dissimuler son tourment ;
Mais afin d’éviter désormais telle injure,

D’un mutuel consentement
On prit dès lors cette mesure,
Savoir qu’en l’amoureux déduit
Et lorsque le plaisir chatouille, presse , flatte,
A l’avenir grande et petite chatte
Pousserait de grands cris, et feroit un tel bruit,
Qu’aucun rat, le jour ni la nuit,
Par sa téméraire présence,
N’oserait de leurs doux désirs
Et de leurs amoureux plaisirs
Troubler l’aimable jouissance.
Cela dit et conclu, chacune, sur sa foi ,
Jura d’observer cette loi,
Et d’en avertir les absentes,
Bonnes amies et parentes.
Ainsi, depuis ce remarquable jour,
Les chattes, dans le fort du plaisir de l’amour,
Par mille cris se font entendre,
Sans que jusqu’à présent, personne ait pu comprendre
L’extravagant sujet de leurs miaulements,
Qui les met à couvert de tels événements.

* Ce conte et les quatre suivants sont tirés d’une mauvaise édition des Contes, imprimée en France, peut-être à Rouen, sans date et sans nom de libraire, avec le privilège du roi de 1667. Selon l’opinion du savant Walckenaer, cette édition, qui forme un volume en deux parties in-12, serait une contrefaçon de celle que La Fontaine avait publiée lui-même en 1669 pour faire tomber les éditions de Hollande. Mais rien ne prouve, à notre avis, que ce soit une contrefaçon, et que les cinq contes nouveaux qui s’y trouvent ne soient pas de La Fontaine. Nous nous sommes permis toutefois de corriger plusieurs vers, dénaturés par des fautes d’impression grossières. —
2 Coureur de nuit.

Seize Contes et nouvelles attribués à La Fontaine, et qui ne font pas partie de l’édition des classiques donnée par Walckenaer. On les a fait imprimer pour les ajouter à cet exemplaire, imprimerie de J. Claye (Paris) .1853

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.