La Fontaine : Lettre à M. de Maucroix

Lettre à M. de Maucroix

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fontaine à M. MAUCROIX.


26 octobre 1694.
……
J’espère que nous attraperons tous deux les quatre-vingts ans*, et que j’aurai le temps d’achever mes hymnes**. Je mourrais d’ennui si je ne composais plus. Donne-moi tes avis sur le Dies irœ, dies illa, que je t’ai envoyé. J’ai encore un grand dessein, ou tu pourras m’aider. Je ne te dirai pas ce que c’est, que je ne l’aie avancé un peu davantage.

*Ce vœu se réalisa pour de Maucroix. qui mourut le 9 avril 1708. à l’âge de quatre-vingt-dix ans ; mais La Fontaine termina ses Jours un an après avoir écrit cette lettre. et n’atteignit pas soixante-quatorze ans.
**Tout entier à la dévotion, il ne composait plus que des ouvrages pieux.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.