Fables de La Fontaine analysées

0 295

Fables de La Fontaine analysées, commentées et expliquées


Le mot fabuliste est de l’invention de La Fontaine. C’est La Motte qui nous l’apprend. Lorsque cet auteur ingénieux fit paraître ses fables en 1709, c’est-à-dire plus de quarante ans après la publication de cette préface, il remarquait que le mot fabuliste était encore nouveau, et il n’osait s’en servir qu’en s’appuyant de l’autorité de notre poète. En effet, on ne trouve ce mot ni dans les auteurs de notre ancien langage, ni dans le Dictionnaire de Nicot ; et l’Académie française ne l’avait point admis encore dans la seconde édition de son Dictionnaire, qui fut publiée après la mort de La Fontaine.

Fables analysées par Clodomir Rouzé

Fables analysées par Louis Moland

Études littéraires par Van Hollebeke

Hervé Armand Charles, marquis de Broc

Lambert Sauveur

Divers :

  1. C’est quoi une fables ?
  2. C’est quoi un fabliau ?
  3. L’Huître et les Plaideurs, par Despréaux

Au travers de toute sa vie, La Fontaine, malgré sa nature joyeuse, épicurienne, sans ostentation cependant, a gardé un arrière-fonds de mélancolie… » Paul Nayrac

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.