Épigramme sur un mot de Scarron

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Épigramme sur un mot de Scarron


qui était près de Mourir*.

l66o

Scarron, sentant approcher son trépas,
Dit à la Parque : Attendez, je n’ai pas
Encore fait de tout point ma satire.
Ah! dit Cloton, vous la ferez là-bas :
Marchons, marchons; il n’est pas temps de rire.

* Scarron, malade, eut on hoquet si violent, qu’on crut qu’il allait expirer. Quand la crise fut calmée , Scarron dit : « Si j’en reviens, je ferai une belle satire contre le hoquet » La Fontaine fit à ce sujet cette épigramme, qui ne vaut pas le mot de Scarron.

(Charles Athanase Walckenaer)

Paul Scarron, écuyer et seigneur de Fougerest, Beauvais et La Rivière, né le 4 juillet 1610 à Paris et décédé le 6 octobre 1660 à Paris, est un écrivain français contemporain du règne de Louis XIII et du début de celui de Louis XIV. Son ouvrage le plus connu est Le Roman comique.”

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

On vous recommande : l'Art de lire les fables

C’est à l’usage de ceux qui lisent mal les Fables de La Fontaine, et de ceux qui es lisent trop bien, que nous publions ces essais de lecture à haute voix ou de récitation. La méthode, s’il est permis de donner ce nom ‘à une nouvelle disposition typographique, est simple et d’une application facile. Elle consiste seulement à suivre, en lisant, les indications suivantes qui ont rapport à la ponctuation, au trait —, au double trait =, à l’alinéa et aux mots italiques. La ponctuation simple — représente une pause variable...

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.