Épigramme sur les bains malpropres

0 134

Épigramme sur les bains malpropres


Tirée d’Athénée

Ubi lavantur qui hic lavantur?

l66o

Ne cherchions point en ce bain nos amours ;
Nous y voyons fréquenter tous les jours
De gens crasseux une malpropre bande.
Sire baigneur, ôtez-moi de souci;
Je voudrois bien vous faire une demande :
Où lave-t-on ceux que l’on lave ici ?

– Le sujet de cette épigramme n’a pu être retrouvé dans Athénée; mais il est dans Diogène Laërce, qui attribue ce trait à Diogène le Cynique. « Diogenes « ingressus sordidum balneum, Qui h’ic se lavant, ait, ubi lavantur? « Diog. Laert., VI, § uni, édit. de 1615, p. 394.

(Charles Athanase Walckenaer)

Au travers de toute sa vie, La Fontaine, malgré sa nature joyeuse, épicurienne, sans ostentation cependant, a gardé un arrière-fonds de mélancolie… » Paul Nayrac

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.