Chamfort, éloge de Jean de La Fontaine

Chamfort, éloge de Jean de La Fontaine

0 163

Chamfort, éloge de Jean de La Fontaine :


« Le style de La Fontaine est peut-être ce que l’histoire littéraire de tous les siècles offre de plus étonnant. C’est à lui seul qu’il était réservé de faire admirer, dans la brièveté d’un apologue, l’accord des nuances les plus tranchantes, et l’harmonie des couleurs les plus opposées. Souvent une seule fable réunit la naïveté de Marot, le badinage et l’esprit de Voiture, des traits de la plus haute poésie, et plusieurs de ces vers que la force du sens grave à jamais dans la mémoire. Nul auteur n’a jamais mieux possédé cette souplesse de l’âme et de l’imagination qui suit tous les mouvements de son sujet. Le plus familier des écrivains devient tout à coup et naturellement le traducteur de Virgile ou de Lucrèce; et les objets de la vie commune sont relevés chez lui par ces tours nobles et cet heureux choix d’expressions qui les rendent dignes du poème épique. Tel est l’artifice de son style que toutes ces beautés semblent se placer d’elles-mêmes t!ans sa narration, sans interrompre ni retarder sa marche. Souvent même la description la plus riche, la plus brillante, y devient nécessaire, et ne paraît, comme dans la fable le Chêne et le Roseau, dans celle du Soleil et Borée, que l’exposé même du fait qu’il raconte. »
(Chamfort)

* Sébastien-Roch Nicolas, dit Chamfort né à Clermont-Ferrand ? le 6 avril 17401 et mort le 13 avril 1794 à Paris, est un poète, journaliste et moraliste français.

Au travers de toute sa vie, La Fontaine, malgré sa nature joyeuse, épicurienne, sans ostentation cependant, a gardé un arrière-fonds de mélancolie… » Paul Nayrac

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.