Catégorie de navigation

Art de lire une fable

Mais qui de nous n’a souffert d’entendre ces pauvres petits lire ou réciter si difficilement ces vers faciles ? Les uns ne prennent aucun repos, si ce n’est quand la respiration leur manque ; d’autres s’arrêtent régulièrement à la fin de chaque vers, ce qui produit des non-sens continuels. Il faut s’excuser de donner ici un échantillon de ce supplice qu’ont enduré la plupart des parents et des maîtres…