Catégorie de navigation

Alphonse de Lamartine

J’étais né sérieux et tendre ; il me fallait dès lors une langue selon mon âme. Jamais je n’ai pu depuis, revenir de mon antipathie contre les fables.

“Premières Méditations poétiques, tome I – Alphonse de Lamartine.”