Toutes les fables de Jean de La Fontaine, poèmes, fables, poésies et lettres, pièces de théatre...

Rondeau redoublé

0 55

Rondeau redoublé


1660

Qu’un vain scrupule à ma flamme s’oppose,
Je ne le puis souffrir aucunement,
Bien que chacun en murmure et nous glose ;
Et c’est assez pour perdre votre amant.

Si j’avais bruit de mauvais garnement,
Vous me pourriez bannir à juste cause ;
Ne l’ayant point, c’est sans nul fondement
Qu’un vain scrupule à ma flamme s’oppose.

Que vous m’aimiez, c’est pour moi lettre close ;
Voire on dirait que quelque changement
A m’alléguer des raisons vous dispose :
Je ne le puis souffrir aucunement.

Bien moins pourrais vous conter mon tourment,
N’ayant pas mis au contrat cette clause ;
Toujours ferai l’amour ouvertement,
Bien que chacun en murmure et nous glose.

Ainsi s’aimer est plus doux qu’eau de rose :
Souffrez-le donc, Philis, car, autrement,
Loin de vos yeux je vais faire une pose,
Et c’est assez pour perdre votre amant.

Pourriez-vous voir ce triste éloignement ?
De vos faveurs doublez plutôt la dose.
Amour ne veut tant de raisonnement :
Ce point d’honneur, ma foi, n’est autre chose
Qu’un vain scrupule.

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.