Toutes les fables de Jean de La Fontaine, poèmes, fables, poésies et lettres, pièces de théatre...

Épigramme de Robbé contre La Fontaine

Épigramme de Robbe, contre La Fontaine

0 91

Épigramme de Robbé, contre La Fontaine *

Jacques Robbé, qui prit fait et cause pour Furetière dans la querelle de celui-ci avec La Fontaine…

1686.

Lascif auteur, de quoi t’avises-tu
Pour te venger de Furetière,
De supposer qu’il avoit eu
Une charge de bois sur le dos tout entière ?
Mieux te vaudroit de t’être tu.
Il n’eût pas révélé chose qu’on croira vraie :
Ce beau bois de haute futaie,
Qu’il nous découvre sur ton front,
De toi nous fera bien plus rire,
Que n’auroit fait son chimérique affront.
Pour moi, je tiens qu’à ta façon d’écrire
Les cornes conviendroient fort bien :
Il ne te manqueroit plus rien,
Pour être un sale et fort vilain Satyre.

Jacques Robbé

* Recueil de plusieurs vers, etc., p. 6. — Jacques Robbé, qui prit fait et cause pour Furetière dans la querelle de celui-ci avec La Fontaine, était de Soissons; il avait, comme géographe, prêté sa collaboration à Furetière pour le grand Dictionnaire universel. Il a composé une comédie en cinq actes et en vers, représentée à Paris en 1682 : La Rapinière, ou l’Intéressé, et imprimée sous le pseudonyme du sieur de Barquebois.

(Paul Lacroix, Conservateur de la Bibliothèque de l’Arsenal. Œuvres inédites de J. de La Fontaine: avec diverses pièces en vers et en prose qui lui ont été attribuées – L. Hachette et Cie., 1863)

Laisser un commentaire

Laissez un message, merci. Votre adresse email ne sera pas publiée.